Sergeï Trofanov

« Né en Moldavie (Ex-URSS), le 9 septembre 1960, j’ai grandi dans un village près d’un quartier tzigane. Mon père, un musicien et un danseur professionnel accompli, m’avait initié à un certain nombre d’instruments de musique tels l’accordéon, la balalaïka et la flûte de pan.

À l’âge de 5 ans, accompagné de mon père lors d’une fête de village, je suis charmé par le son d’un violon joué par un tzigane très amusant. Il jouait avec une telle énergie, une telle passion !…J’étais comme envoûté.

Le violoniste en question est un proche voisin. Je lui rends de fréquentes visites et le plus naturellement du monde, comme tous les enfants de la maisonnée, j’apprends à jouer du violon selon la tradition orale. Le maestro-gitan devint rapidement mon professeur et laissa à jamais son empreinte, laquelle vous pourrez toujours reconnaître dans ma façon de jouer. Avec le temps, j’ai découvert les immenses possibilités de cet instrument. Je savais, déjà qu’avec mon violon, je pourrais exprimer toutes les émotions que je ressentais.

Plus tard, après avoir erré quelques années dans des études de musique classique, c’est toujours en compagnie de mes amis et collègues, qu’à 10 ans, je commence courageusement à faire de petits spectacles, des fêtes privées, des mariages, etc. Cette grande expérience et mon habilité d’interprétation ont grandement facilité mon entrée au conservatoire de Kichinev, la capitale de Moldavie.

Plus tard à 22 ans, c’est le service militaire obligatoire qui me convie comme violoniste dans l’une des orchestres de L’Armée Rouge. Plus tard à 24 ans, je réussis avec brio, une audition et deviens violoniste dans l’Orchestre Philharmonique Nationale de Moldavie « Jok » dans laquelle, de temps à autre, on me demandait comme violon solo.

Puis ma vraie carrière débute : invité à jouer par de grands orchestres lors d’événements historiques au pays, je suis convié à me joindre à des musiciens de renommée internationale. Des apparitions à la télé et à la radio, des enregistrements de disques et des vidéos font désormais partie de mon parcours artistique. Des tournées dans plusieurs pays du monde tels Angleterre, Italie, République-Tchèque, Pologne, Hongrie, Roumanie, Bulgarie, Ex-Yougoslavie, Russie, Ukraine, Turquie, Cuba, Zimbabwe, Zambie, Madagascar et Iles Maurice, précèdent mon départ pour le Canada.

Depuis mon arrivée dans le grand Montréal en 1991, j’ai poursuivi ma carrière internationale avec une présence soutenue dans plusieurs villes canadiennes et américaines telles Montréal, Québec, Toronto, Winnipeg, New York, Chicago, Detroit et plusieurs autres, sans oublier des concerts en France et au Japon (durant 4 années consécutives).

Peu après, je suis remarqué par une personne de l’industrie de la télévision qui me propose une apparition à la télé de Radio – Canada. Plusieurs autres invitations suivront et ma popularité grandit rapidement. En octobre 1999, ma carrière prend un nouvel envol avec mon album intitulé Gypsy Passion I, suivi, en 2000, de Gypsy Passion II « Romance ».

En 2003, j’ai produit sous mon étiquette Scala Disc, un nouvel album intitulé « Sergeï Trofanov et son Ensemble …tout à la manière tzigane! » sur lequel, à la surprise de tous et pour la première fois, je chante !… Finalement, je sors coup sur coup en 2007, “Around the world” et « Cinema Passion », accompagné du Mondo Rhapsody Orchestra (Orange Music).

C’est peut-être durant mes nombreux voyages que je me suis imprégné de toutes ces musiques, de tous ces rythmes du monde, que je joue aujourd’hui avec le plus grand plaisir et toujours à la manière tzigane.

Pour moi la vie c’est la musique, et la musique c’est la vie… »

Programmes

En duo, trio, quatuor et quintette Violons 1 et 2, piano, clarinette, bayan, voix

  • Sergeï Trofanov en concert
  • Musique classique à la tzigane
  • Québec passion
  • Cinéma passion
  • Gypsy passion
  • À la manière tzigane