Claire Lafrenière

Claire Lafrenière est une interprète de la chanson francophone des années 1900 à 1950. À Paris, dans les années 1980, elle fait l’acquisition d’un modèle portatif d’orgue de Barbarie, et développe avec le duo Claire et René (René Gélinas) tout un répertoire de succès populaires français de la première moitié du siècle.

Avec la collaboration des artisans Doris Couture et Roland Tremblay, qui lui confectionnent des arrangements sur rouleaux de papier pour son instrument, elle intègre dans son spectacle des créations québécoises de Mme Ed. Bolduc et de Conrad Gauthier. Ayant obtenu en 2001 et en 1997 le soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec, Claire Lafrenière a entrepris un travail de recherche sur la chanson d’auteurs québécois des années 1900 à 1950. Par la consultation de documents historiques dans des fonds d’archives (partitions musicales, périodiques, recueils de chansons), l’interprète s’est constituée un répertoire se situant entre le folklore et les succès de Mme. Ed. Bolduc. Pour la recherche, Claire Lafrenière travaille en collaboration avec l’historien et chercheur Jacques Clairoux.

En mars 2007 paraît le disque Chansons actuelles, qui regroupe 12 chansons du Québec datant de 1900 à 1930. Le livret est signé par Jacques Clairoux. Les arrangeurs sont Réal Léveillé, Roland Tremblay, Steve Normandin et Daniel Fortin. Les musiciens qui ont participé à l’album sont Réal Léveillé, Steve Normandin, Marc Bonneau, Karl Surprenant, Yves Savard, Gabriel Labbé et Paul Campagne. Le disque est produit par Les Productions Claire Lafrenière, distribué par Interdisc Distribution. Les Communications Lise Raymond et Paulette Dufour assurent les relations de presse. En novembre 2000, Claire Lafrenière a produit à compte d’auteur le disque Chansons urbaines du Québec 1900-1950. Le livret est lui aussi signé par Jacques Clairoux. Les arrangements sont de Réal Léveillé et Brigitte Larochelle, avec les musiciens Réal Léveillé, Louis Babin, Francis Covan, Erich Kory, Patricia Deslauriers et Marc Bonneau. Le disque est distribué par Interdisc Distribution au Québec, et par Le Chant des artisans en France. Poursuivant en parallèle sa carrière de marionnettiste avec René Gélinas (sous le nom de L’Ourson doré), Claire Lafrenière présente ses spectacles de chansons dans des municipalités et des festivals populaires du Québec et d’ailleurs : aux Francofolies de Montréal, au Festival d’été international de Québec, au Festival Juste pour Rire, au Centre de la chanson d’expression française à Paris, au théâtre du Jardin de verre à Cholet, à la Semaine franco-américaine à Lowell, ainsi que dans le réseau des Maisons de la culture de Montréal, à la Maison du Québec de Saint-Malo, à Montmagny, Terrebonne, Granby, Saint-Bruno-de-Montarville, Mont-Laurier, et beaucoup d’autres.

Bachelière en musique de l’Université de Montréal en 1984, Claire Lafrenière a ensuite perfectionné sa technique vocale auprès de Marie Daveluy, de Fernanda Chiochio, de Clairette et de Pierre Turcotte pendant plus de 10 ans Claire Lafrenière est membre de l’Union des Artistes, de la Phonothèque québécoise, du Centre de la chanson d’expression française et de l’Association Ritournelles et manivelles…

Succès populaires de France et du Québec 1900-1950

Claire Lafrenière, accompagnée de son orgue de Barbarie, fait revivre avec chaleur, expression et émotion, les succès populaires québécois et français des années 1900 à 1950 : Ça va venir découragez-vous pas et Toujours L’R-100 de Mme. Bolduc, Zozo de Conrad Gauthier, La romance de Paris de Charles Trenet, La foule d’Édith Piaf, Le déserteur de Boris Vian, Le chat noir d’Aristide Bruant, C’est un mauvais garçon, La java bleue, La goualante du pauvre Jean, Mon amant de Saint-Jean, Le dénicheur…

L’interprète tourne la manivelle d’une orguanette de facture américaine appelé Célestina, à rouleaux de papier perforé, datant de 1890.Elle distribue des recueils de chansons au public et l’invite à entonner les refrains avec elle. En introduction, le gramophone à cornet fait entendre les enregistrements 78 tours. Claire Lafrenière peut se produire en solo ou accompagnée d’un accordéoniste.

Prestations disponibles

Concerts

  • Chansons d’actualité du Québec , 1900-1930 : voix, piano et orgue de Barbarie
  • Chansons de France et du Québec, 1900 – 1950
  • En solo : chansons a capela et accompagnées à l’orgue de Barbarie, le gramophone en ouverture
  • En duo : chansons accompagnées à l’accordéon-musette par Luc Lopez, orgue de Barbarie et gramophone
  • Panorama de la chanson du Québec 1939-1945

Spectacle-Conférence

  • Histoire de la chanson du Québec de 1900 à 1950 : orgue de Barbarie, bandes sonores, gramophone, power point

Panorama de la chanson du Québec de 1939 à 1945

Un répertoire éclectique

Entre 1939 et 1945, le panorama de la chanson au Québec est très diversifié. On diffuse  les derniers succès de Madame Bolduc, les premiers enregistrements de La bonne chanson, des chansons à caractère patriotique, les compositions du Soldat Lebrun, la musique dite «western» avec entre autres Paul Brunelle, les chansonniers urbains québécois Jacques Aubert, Robert L’Herbier, Lionel Parent, des adaptations de succès américains et des enregistrements de chansonnette française…

Panorama de la chanson du Québec de 1900 à 1950

Vaste répertoire de succès populaires québécois

Par la consultation de documents historiques tels les périodiques Le Passe-Temps, et Montréal qui chante, Claire Lafrenière fait découvrir un vaste répertoire de chansons créées au Québec dans les revues d’actualité et les scopes (cinémas) entre 1900 et 1950.

Des chansons qui n’ont rien perdu de leur pertinence

Quelque 100 ans après leur création, il est étonnant de constater à quel point ces chansons demeurent d’actualité.
Claire Lafrenière interprète une quinzaine de titres : Le salaire des députés (1905), Sans-le-Sou (1907), La marche des propriétaires (1914), La lager bohémienne (1915), Monsieur le Roi (1916), Zozo (répertoire de Conrad Gauthier), Le vieux mendiant (1919), Le mortel baiser (1920), Ne fais jamais pleurer ta mère (1926), Votre avion va-t-il au paradis ? (1927), On a des navots (1929), La chanson des élections (1930), Ça va venir décourageons-nous pas (1930), Toujours l’R-100 (1931)…

Accompagnement musical

L’interprète s’accompagne au célestina, modèle américain d’orgue de Barbarie datant de 1890, et de bandes sonores instrumentales. Les arrangements sont parfois fidèles à leur époque, mais flirtent aussi avec le rap, le reggae, le folk ou le blues.
Le gramophone à cornet fait entendre les enregistrements 78 tours.

Présentation historique

Entre les chansons, Claire Lafrenière présente brièvement les auteurs, les compositeurs, les interprètes, le support imprimé, les lieux de diffusion de même que le contexte social et culturel de l’époque.

Soutien visuel
  • Un power point d’images et de photos historiques est projeté pendant l’activité
  • Sur une corde à linge, des partitions musicales illustrent le propos
  • Des textes de chansons sont distribués au public invité à entonner les refrains avec l’artiste
  • Avec les cuillères et les gigueurs de bois, les spectateurs peuvent aussi scander le rythme des chansons